Sections

Le PIB du Bas-Saint-Laurent en baisse de 1,6 %


Publié le 13 juillet 2017

Le ralentissement dans l'industrie de la construction explique le recul de la production de biens au Bas-Saint-Laurent pour l'année 2015.

©Photo Depositphotos.com – akarelias

ÉCONOMIE. Le produit intérieur brut (PIB) du Bas-Saint-Laurent s'élève à 6,7 G$ pour l'année 2015, un recul de 1,6 % par rapport à l'année précédente.

Selon les données compilées par l'Institut de la statistique du Québec, le Bas-Saint-Laurent fait partie des quatre régions administratives en décroissance pour cette année de référence, au même titre que l'Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord et le Nord-du-Québec. Cette baisse survient alors que le PIB de l'ensemble du Québec connaît une hausse de 2,4 %. L'économie bas-laurentienne affiche tout de même une augmentation moyenne de 1,6 %, pour la période de 2007 à 2015.

Moins du tiers du PIB de la région provient des industries productrices de biens, dont la production chute de 7,2 %, comparativement à 2014. La légère hausse du secteur des services (+0,9 %) vient amoindrir l'impact de la baisse du secteur des biens sur l'ensemble de l'économie de la région. Le taux de croissance annuel moyen du secteur des services entre 2007 et 2015 est de 2,2 %. Il dépasse aussi celui des biens sur la même période (+0,5 %)

Décroissance en construction

Le recul de la production de biens est principalement attribuable à l’industrie de la construction (-32,8 %), en baisse pour une 2e année consécutive. Le groupe de l’agriculture, de la foresterie, de la pêche et de la chasse augmente quant à lui de 9 %. Les activités de soutien à l’agriculture et à la foresterie, la foresterie et l’exploitation forestière ainsi que les cultures agricoles et l’élevage continuent leur expansion, tandis que l’industrie de la pêche, de la chasse et du piégeage affiche une baisse.

Le groupe de la fabrication croît de 7,2 %. La fabrication de produits en bois (+19,2 %) et celle de meubles et de produits connexes (+11,5 %) augmentent.

Quant au secteur des services, l’industrie de l’information et culturelle croît de 1,2 %. Deux industries remontent la pente de la croissance après une mauvaise performance en 2014, soit le commerce de détail (+1,6 %) et le transport et l’entreposage (+1,3 %). Les soins de santé et l’assistance sociale diminuent de 1 %. Le groupe de la finance, des assurances et des services immobiliers augmente de 3,1%. L’hébergement et les services de restauration et les services d’enseignement sont en baisse pour en 2015.