Sections

Lynda Laflamme sera à nouveau candidate à la mairie de Mont-Saint-Pierre


Publié le 18 août 2017

Lynda Laflamme sollicite un deuxième mandat à la mairie de Mont-Saint-Pierre.

©Photo TC Media - Dominique Fortier

La mairesse sortante de Mont-Saint-Pierre, Lynda Laflamme, a confirmé qu'elle sollicitera un deuxième mandat à la tête de la municipalité aux prochaines élections qui se tiendront le 5 novembre prochain.

Après avoir annoncé publiquement lors du dernier conseil de ville qu'elle envisageait quitter la politique et possiblement la région à la fin de son mandat actuel, Lynda Laflamme fait volte-face et confirme qu'elle sera à nouveau sur le bulletin de vote lors des prochaines élections municipales. La mairesse de Mont-Saint-Pierre estime qu'elle a encore beaucoup à apporter à sa municipalité. « On dit souvent qu'au premier mandat on apprend et qu'au deuxième, on réalise. Pour ma part, j'estime qu'il y a encore plusieurs dossiers que j'aimerais voir se concrétiser. Je suis une battante et je crois que je peux encore apporter beaucoup à Mont-Saint-Pierre. »

L'amélioration de la route 2 qui permet un accès entre Mont-Saint-Pierre et le Parc national de la Gaspésie est un des dossiers que Lynda Laflamme souhaite voir aller de l'avant au cours d'un éventuel prochain mandat.
Photo Capture d'écran

La principale intéressée ne nie pas que son premier mandat a été ponctué de conflits et de controverses mais elle souhaite repartir sur des bases nouvelles et travailler en collaboration avec les acteurs du développement économique de son village. « J'aimerais pouvoir travailler étroitement en collaboration avec la Corporation de tourisme. D'ailleurs, je les ai aidés à obtenir une commandite de la SÉPAQ pour les événements de cet été. Avec de la bonne volonté de tous les gens impliqués, on peut y arriver. Il y a actuellement un beau projet de 4,5 millions sur la table pour Mont-Saint-Pierre. Contrairement à ce que certaines personnes peuvent penser, je n'ai jamais été contre le projet en tant que tel, seulement la façon dont il était présenté. »

Le projet dont fait mention Lynda Laflamme est celui de géoparc ou de village-parc qui consisterait grosso modo à faire de Mont-Saint-Pierre, une entrée panoramique vers le Parc national de la Gaspésie où on y retrouverait un « skywall » et un aménagement amélioré pour la pratique du vol libre.

Une pétition qui secoue

Lynda Laflamme a également réagi à la pétition voulant que sa candidature pour le prix Rita-Prévost-Whittom soit écartée. « Derrière la mairesse, je suis un être humain et oui, ça m'a secoué. Il y aura toujours des mécontents envers le travail que je fais mais dans ce cas-ci, j'estime qu'il s'agit d'une simple vengeance. C'est toujours le même petit groupe de personnes qui s'attaque à moi. Au final, je remercie ces femmes pour la pétition puisque ça m'a convaincu que j'ai encore des choses à accomplir à Mont-Saint-Pierre. »

La mairesse sortante a également lancé un appel à la population afin que les gens participent plus activement à la vie municipale. « Nous avons une population vieillissante et la démographie est un enjeu mais en étant proactifs, nous pouvons attirer des gens chez nous. Nous avons une excellente qualité de vie à Mont-Saint-Pierre mais pour atteindre nos objectifs, nous devons tous travailler ensemble. »