Sections

Trois maires élus sans opposition en Haute-Gaspésie


Publié le 6 octobre 2017

Les électeurs de La Martre, Sainte-Anne-des-Monts et Rivière-à-Claude n'auront pas à choisir parmi différents candidats à la mairie puisque les trois maires sortants ont été réélus sans opposition.

©Photo Gracieuseté

Au terme de la période de mises en candidature, trois maires ont été réélus pour quatre ans en Haute-Gaspésie.

Simon Deschênes a été réélu à la mairie de Sainte-Anne-des-Monts.
Photo TC Media – Dominique Fortier

Premièrement, le maire sortant de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes, conserve son siège pour les quatre prochaines années. Après une élection partielle où il avait remporté la mairie par une majorité écrasante de 94 %, voici maintenant qu'il file vers la victoire sans opposition.  « Je suis fier d'être Annemontois mais cette élection ajoute une autre dimension à cette fierté. Il y a beaucoup de pression qui vient avec une élection sans opposition mais je crois, bien humblement, être l'homme de la situation. »

Simon Deschênes, qui cumule déjà deux mandats à titre de conseiller municipal en plus d'avoir été maire pendant un an, se tourne déjà vers les dossiers à régler. « On va d'abord concrétiser la Maison de la Culture qui avance très rapidement. Je compte aussi ne négliger aucun aspect du développement local, soit le social, le tourisme et surtout l'emploi. D'ailleurs à ce sujet, nous avons pris au mot les paroles du Premier ministre, Philippe Couillard, et nous avons déjà établi des contacts. Je vise des emplois de qualité pour notre ville. »

Quant aux postes de conseillers, ils seront tous en élection le 5 novembre.

Yves Sohier a été réélu à la mairie de La Martre.
Photo TC Media - Dominique Fortier

Yves Sohier remporte la victoire

À La Martre, le maire sortant, Yves Sohier , a aussi été réélu sans opposition. Il s'agit donc d'un deuxième mandat qui s'amorce pour le maire de La Martre qui entend régler le dossier de l'eau potable une fois pour toutes. Yves Sohier est aussi heureux d'observer que la paix soit à nouveau de retour dans le village. « Les gens de La Martre et de Cap-au-Renard échangent ensemble. Nous avons partagé des activités à la Fête des récoltes et à la Fête nationale. Je suis très heureux de cette harmonie et de ce nouveau dynamisme qui règne dans notre village. »

Cinq des six conseillers sortants ont également été réélus. Il s'agit de Lynn Beaulieu, Lynda Dion, Marlène Laflamme, Louise Lévesque et Édith Gagné. La seule nouvelle élue est Marie-Laure Rioux, qui n'a pas eu d'opposant.

Réjean Normand a été réélu à la mairie de Rivière-à-Claude.
Photo TC Media – Dominique Fortier

Réjean Normand réélu à Rivière-à-Claude

Finalement, sans grande surprise, Réjean Normand a été réélu pour un troisième mandat sans opposition. « C'est flatteur d'avoir été réélu et je vais faire tout mon possible pour Rivière-à-Claude. Ce n'est pas toujours facile dans une petite municipalité comme la nôtre mais nous faisons ce que nous pouvons pour améliorer la qualité de vie de nos citoyens. »

Quant aux conseillers, cinq d'entre eux ont été élus sans opposition, soit Ninon Rioux, Jean-Marie Therrien, Dominique Auclair, Azilda Minville et Johanne Castonguay. Ils étaient tous des conseillers sortants. Seul le siège de Donald Boucher ira en élection alors qu'il affrontera Onil Rioux.