Sections

Investissement de 52 500 $ pour les stratégies familiales municipales en Matanie


Publié le 11 septembre 2017

Une aide financière de Québec permettra à huit municipalités de La Matanie d'élaborer, ou de mettre à jour, leur politique familiale.

©Photo TC Media – Joël Charest

POLITIQUES FAMILIALES. Le ministère de la Famille du Québec versera 52 500 $ dans le cadre de son programme de soutien aux politiques familiales municipales (PFM) pour huit municipalités de la MRC de La Matanie.

Une aide financière de 15 000 $ sera allouée à la MRC de La Matanie alors qu'un montant totalisant 37 500 $ sera versé aux huit municipalités impliquées dans la démarche concertée.

Cette somme permettra d'élaborer ou de mettre à jour les politiques des familles et les plans d’action pour la MRC de La Matanie et les municipalités de Baie-des-Sables, Grosses-Roches, Les Méchins, Saint-Adelme, Sainte-Félicité, Saint-Jean-de-Cherbourg, Sainte-Paule et Saint-René-de-Matane. Trois autres municipalités ont déjà adopté leur politique familiale municipale.

Une aide supplémentaire de 14 740 $ du Secrétariat aux aînés, dans le cadre du programme de soutien Municipalité amie des aînés (MADA), permettra aux municipalités de Sainte-Paule, Les Méchins et Saint-Adelme d'élaborer, ou de mettre à jour, leur politique des aînés et le plan d’action associé.

Maggie Beaulieu-Pelletier a été embauchée à titre de chargée de projet, par la MRC en juin dernier, pour structurer cette démarche. Son mandat sera d'une durée de 18 mois.

« Conscients des défis de la rétention des familles dans nos milieux, la démarche Politiques familiales municipales nous permet de répondre aux besoins spécifiques des familles. La démarche offre cette opportunité grâce à l’adoption de politiques, programmes, services et structures adaptées aux besoins des enfants et de leurs parents. Elle s’appuie d’ailleurs sur la concertation et la mobilisation de toute la communauté », explique le préfet de La Matanie et maire de Grosses-Roches, André Morin.

Monsieur Morin souhaite que les retombées de cette démarche familiale s'apparentent à celles obtenues par le programme Municipalité amie des aînés. « Le succès de la démarche MADA fournit en ce moment des retombées concrètes pour nos aînées et nous souhaitons faire de même pour nos familles. »

Des consultations citoyennes et des comités de travail seront mis en place dans les municipalités participantes pour identifier les actions familiales à réaliser dans les cinq prochaines années.

En vingt ans, la population totale de la MRC de La Matanie a diminué de 10,5 %. D’ici 2036, l’Institut des statistiques de Service Canada estime cette baisse à 7,1 %.

« Devant ce constat, il importe de bien évaluer les attentes et les besoins des citoyens et de leur famille et de cibler les gestes qui auront des retombées concrètes pour la qualité de vie des familles et le dynamisme de nos municipalités », ajoute André Morin.