Sections

Cap-Chat se rappelle de la Bataille du Saint-Laurent


Publié le 10 septembre 2017

Le cortège était guidé par le Corps de cadets de Gros-Morne.

©Photo TC Media - Dominique Fortier

Cap-Chat est l'une de plusieurs municipalités gaspésiennes qui se remémoraient aujourd'hui la Bataille du Saint-Laurent qui se déroulait il y a 75 ans.

Pour souligner l'événement de façon grandiose, l'historien Gaëtan Côté a organisé une journée de célébrations qui a débuté avec la messe solennelle du dimanche où l'appel des  défunts a été fait.

Gaëtan Côté présente à son neveu, un présentoir en son honneur.
Photo TC Media - Dominique Fortier

Par la suite, un cortège de dignitaires et de vétérans ont pris la route à partir de l'église de Cap-Chat vers la halte municipale avec le corps de cadets 3030 de Gros-Morne en tête.

Arrivés à la scène l'Ancrage de la halte, Gaëtan Côté a rappelé les grandes lignes de la Bataille qui a fait au total 286 victimes dont 224 à Cap-Chat. L'historien a expliqué que le secteur était particulièrement favorable aux sous-marins allemands en raison de la profondeur de la mer à cet endroit. « Il ne faut pas oublier les soldats qui ont été rescapés par les gens d'ici. En moins d'une heure, une vingtaine de femmes ont été mobilisées pour nettoyer les marins qui étaient couverts de mazout. Ces derniers avaient goûté aussi à l'eau froide de septembre du fleuve. Ils ont ensuite été amenés à Mgr Caron qui leur vidait un coup de cognac dans la bouche. Lorsqu'ils réagissaient, Mgr s'exclamait "Il est sauvé, on passe au prochain". »

L'ambassadeur du Canada en République dominicaine et autres dignitaires

Quelques vétérans présents pour la cérémonie.
Photo TC Media - Dominique Fortier

Par la suite, le public a été introduit à Steve Côté, neveu de Gaëtan Côté et ambassadeur du Canada en République dominicaine. « Ça faisait quelques années que je n'avais pas mis les pieds à Cap-Chat. Je suis honoré d'être ici. Je m'attendais à une petite réunion familiale mais mon oncle m'a surpris! »

Une des surprises était un présentoir créé spécialement pour honorer Steve Côté. Comme l'a mention son oncle Gaëtan, « des ambassadeurs, il en pleut pas en Gaspésie, encore moins à Cap-Chat. »

Le préfet de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier a aussi pris la parole en saluant les vétérans présents pour l'occasion. « J’aimerais en ce jour remercier monsieur Gaëtan Côté, le maitre d’œuvre de notre rencontre d’aujourd’hui et tous nos visiteurs qui nous permettent de revivre en quelque sorte cette page de notre histoire, un devoir de mémoire. Il est important que Cap-Chat et toute La Haute-Gaspésie n’oublient pas ces batailles d’où l’importance du rendez-vous d’aujourd’hui .Dès le départ, j'ai appuyé la démarche de M. Côté avec le résultat que nous voyons aujourd'hui.

L'attaché-politique de la ministre Diane Lebouthillier, Pierre Huot, a aussi adressé quelques mots au public en rappelant les sacrifices de cette Bataille. « Plusieurs marins ont laissé leur vie pour la protection de notre territoire. Nous avons un devoir de mémoire collective. »

Finalement, le maire de Cap-Chat, Judes Landry, a souligné l'importance d'avoir des présentoirs expliquant la Bataille du Saint-Laurent dans la municipalité. « Quand on connaît notre histoire, on peut mieux l'argumenter. La ville de Cap-Chat est fière d'avoir participé au financement de ce projet à la hauteur de 8 000 $. »

Puis Gaëtan Côté a fait l'interprétation des douze présentoirs permanents qui expliquent l'histoire de la Bataille du Saint-Laurent. L'historien a aussi remercié chaleureusement Monique Roy et le Club des 50 ans et plus de Cap-Chat qui ont parrainé l'organisation de l'événement commémoratif.

Les cadets en compagnie de l'ambassadeur Steve Côté, l'historien Gaëtan Côté et le préfet Allen Cormier.

©Photo Gracieuseté

Un des douze présentoirs permanents à la halte.

©Photo TC Media - Dominique Fortier

Plus d'une centaine de personnes ont pris part à la cérémonie de commémoration.

©Photo TC Media - Dominique Fortier