Sections

Aéroport de Matane : demande d'aide financière refusée en raison des critères fédéraux


Publié le 10 août 2017

En raison des critères fédéraux, la demande d'aide soumise par la Ville pour la réfection et la mise aux normes de l'aéroport municipal de Matane a été refusée.

©Photo TC Media – Archives

PRIMEUR. TC Media Nouvelle a appris que la demande d'aide financière déposée par la Ville pour la réfection de l'aéroport municipal de Matane a été refusée en raison des critères fédéraux.

La Ville de Matane avait soumis une demande d'aide financière dans le cadre du Fonds pour les petites collectivités du Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec. Cette requête visant la réfection et la mise aux normes des installations à l'aéroport municipal a toutefois été refusée en raison de critères édictés par le gouvernement fédéral.

« J'ai le regret de vous informer que le Ministère n'est pas en mesure de donner suite favorablement à votre demande puisque le projet ne rencontre pas les critères d'admissibilité déterminés par le gouvernement fédéral », explique la direction générale du transport aérien du Ministère des Transports du Québec dans une lettre datée du 24 juillet dont TC Media a obtenu copie.

Selon les règles du programme, seuls les aéroports régionaux et locaux assurant la circulation régulière de passagers, par l'entremise de vols réguliers, sont admissibles à un financement provenant de ce Fonds. « L'aéroport de Matane ne respecte pas ce critère », souligne-t-on.

Rappelons qu'en juin, une trentaine d'élus, d'intervenants socio-économique et de gens d'affaires se sont rassemblés à l'aéroport municipal de Matane pour rappeler l'importance de la mise à niveau de cette infrastructure et constituer un front commun réclamant un soutien financier de la part des autorités gouvernementales dans le cadre du projet de mise à niveau des installations.

L'ajout d'une clôture pour sécuriser les installations, l'amélioration du système de drainage et l'asphaltage de la piste, l'achat d'équipements spécialisés permettant à un plus grand nombre d'avions d'atterrir à l'aéroport et la réfection du bâtiment d'accueil figurent parmi les demandes faites par Matane.