Sections

La municipalité de Saint-Léandre renoue avec les surplus budgétaires


Publié le 12 juillet 2017

Le directeur général André Marcil et le maire Clarence Lévesque se réjouissent de la bonne santé financière à la municipalité de Saint-Léandre.

©Photo TC Media – Joël Charest

FINANCES. Au terme de l'exercice financier 2016, la municipalité de Saint-Léandre a dégagé un surplus de fonctionnement de près de 316 000 $ comparativement à un déficit enregistré de 90 000 $ à pareille date l'an dernier.

Cet important surplus, considérant que le budget annuel de cette municipalité de 410 habitants oscille dans les 800 000 $, est attribuable au recouvrement d'une somme due à la municipalité par Québec depuis 2014.

Dans le cadre du Programme de transfert de la taxe d'accise sur l'essence, la municipalité a effectué des travaux sur le Rang 6 Est. Saint-Léandre avait alors payé la totalité de la facture, mais n'avait jamais réclamé la somme de 511 000 $ qui lui avait été consentie par le gouvernement du Québec.

À son arrivée en fonction, le directeur général actuel, André Marcil, a multiplié les démarches auprès des instances provinciales afin de recouvrir cette somme. « On le savait depuis longtemps que nous n'étions pas en déficit, mais sans la confirmation officielle du ministre au terme du processus de reddition de comptes, nous étions virtuellement en déficit. Notre directeur André a effectué un travail colossal pour mettre ce dossier à jour », explique le maire Clarence Lévesque.

Grâce à ce surplus budgétaire, le maire Lévesque précise que la municipalité sera en mesure d'effectuer certains travaux de réfection sur le réseau routier qui ne seraient pas admissibles à une aide gouvernementale ou à bonifier l'aide accordée au réseau routier local. « Ça va nous donner une certaine marge de manœuvre », ajoute-t-il.

En 2017, la municipalité de Saint-Léandre investira 70 000 $ afin de procéder à des travaux de rechargement de gravier dans les rangs 7 et 8 ainsi que la réfection du pont de la route des Érables. De son côté, le gouvernement du Québec injecte 50 000 $ dans ce projet.

La municipalité entreprendra également, dans les prochaines semaines, des travaux au parc intergénérationnel qui sera aménagé près de l'école et du bureau municipal. Grâce à une contribution de 12 000 $ provenant du Programme Nouveaux Horizons pour les aînés, un gazebo sera construit sur le site.

Clarence Lévesque se réjouit du modèle de gestion adopté par son conseil municipal alors que Saint-Léandre peut se targuer de ne pas avoir de dette à long terme. « On est prudent dans notre gestion, nous sommes l'une des rares administrations municipales à ne pas avoir de dette à long terme et nous devons poursuivre dans cette voie. »