Sections

Les travaux tirent à leur fin au Phare de Cap-Madeleine


Publié le 10 octobre 2017

Les travaux du Phare de Cap-Madeleine sont terminés à 90 %.

©Photo TC Media – Dominique Fortier

Les travaux majeurs de restauration du Phare de Cap-Madeleine tirent à leur fin. Pour souligner l'événement, la municipalité a organisé une petite cérémonie où étaient invités les membres sortants du conseil de ville, les médias et des gens de l'Association touristique.

L'entreprise louperivoise, P.B. Maçonnerie, qui se spécialise dans la réfection de vieux bâtiments, dont bon nombre d'églises gaspésiennes, a été embauchée pour effectuer les travaux estimée à 166 000 $. « 90 % de l'ouvrage est complété, explique l'entrepreneur Pierre Bernier. Il reste à mettre une couche de protection pour éviter la corrosion à la base du phare ainsi que les fenêtres qui proviennent des États-Unis. Nous sommes en attente de celles-ci. On espère pouvoir compléter l'ensemble des travaux dans les prochaines semaines si la température le permet. Dans le pire des scénarios, nous complèterons au printemps prochain. »

Le maire sortant de Madeleine, Joël Côté et la présidente de l'Association touristique, Françoise Beaudet.
Photo TC Media – Dominique Fortier

Le maire sortant de Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine, Joël Côté, a remis symboliquement une réplique miniature du phare à la nouvelle présidente de l'Association touristique Sainte-Marie-Madeleine, Françoise Beaudet. « Par ce geste, nous remettons le phare à la population et nous soulignons le début d'une nouvelle ère de collaboration entre la municipalité et l'Association touristique qui gère le phare. »

Le maire sortant, Joël Côté a profité de l'occasion pour souligner le travail de l'Association touristique Sainte-Marie-Madeleine qui a géré les infrastructures et maintenu une vitalité sur le site du phare. « La municipalité va poursuivre son travail pour améliorer le site. Nous allons également s'occuper de l'entretien. Ce que j'aimerais voir dans l'avenir, c'est un phare qui retrouverait sa lumière et sa corne de brume, comme à l'époque. »

Le préfet de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, avait quelques mots pour souligner cette fin des travaux. « Ce phare est si beau et si noble. C'était triste de le voir dans un tel état. Étant l'un des principaux attraits touristiques de Madeleine, je salue le travail qui a été fait et j'encourage le conseil de ville à poursuivre ses efforts pour dynamiser cet endroit. »

Un peu d'histoire

Le chemin pour en arriver à être propriétaire du phare a été ardu. En 2012, l'Association touristique entamait des démarches en vue d'acquérir le phare alors propriété de Pêches et Océans Canda. L'année suivante, la municipalité démontrait à son tour un intérêt pour le Phare de Cap-Madeleine. C'est finalement en décembre 2016 que les signatures ont été apposées au bas de l'acte de cession, officialisant ainsi l'acquisition du bâtiment patrimonial par Madeleine.