Réseau Environnement lance sa 40e campagne d'économie d'eau potable

Publié le 13 mai 2016

L'organisme Réseau Environnement lance sa 40e campagne d'économie d'eau potable et la 2e édition de son initiative de sensibilisation à la bonne gestion des matières résiduelles.

©Photo TC Media - Archives

ENVIRONNEMENT. L'organisme Réseau Environnement lance la 40e édition de son programme d’économie d’eau potable et la deuxième édition de sa campagne de sensibilisation à la bonne gestion des matières résiduelles, Tri-logique.

Jusqu’au 5 août prochain, six agents de sensibilisation sillonneront le Québec pour y distribuer conseils, trucs et astuces afin de rendre l’économie d’eau potable et le tri des matières résiduelles accessibles à tous. Ces campagnes auront pour thème: « Connaissez-vous l’eau qui passe dans vos tuyaux? » et « 1, 2, 3 triez! »

Au Bas-Saint-Laurent, plusieurs municipalités participantes, dont Matane, Rimouski, Rivière-du-Loup, La Pocatière, Saint-Alexandre et Cacouna encourageront leurs citoyens à mettre en pratique des trucs simples pour diminuer leur consommation d’eau potable.

L'organisme soutient que les Québécois sont parmi les plus grands consommateurs d’eau au monde avec une moyenne de 386 litres d’eau par personne par jour. Soit 75 % de plus qu’un Ontarien et 45 % de plus que la moyenne canadienne.

Le Québec est aussi l'un des plus gros générateurs de matières résiduelles en Amérique du Nord. Réseau Environnement compte arriver à la réduction de la quantité des déchets par l’implication et l’action des citoyens. Son programme Tri-logique a pour objectif d’outiller et d’informer les citoyens aux bonnes pratiques de la récupération, à la maison et au bureau, et vise également à faire comprendre le principe et l’application des 3R (réduire, réemployer, recycler). Pour cette deuxième édition, 16 villes ont adhéré au programme.

« Avec ces campagnes de sensibilisation, Réseau Environnement démontre encore une fois sa capacité à soutenir les municipalités du Québec et à mettre en place des actions qui favorisent la protection de l’environnement », souligne Jean Lacroix, président-directeur général de Réseau Environnement.